L'école Juan de Lanuza a été la première école d'Aragon à lancer le programme Comedor Escolar Sostenible (cantine durable) au cours de l'année scolaire 2012-2013,

un projet alimentaire et éducatif qui vise à servir des menus plus sains et à enseigner aux élèves des habitudes alimentaires saines et responsables.

L’école Juan de Lanuza dispose de sa propre cuisine au sein de l’établissement, ce qui lui permet d’offrir des plats de meilleure qualité et plus frais. Elle dispose également d’un Comité de Qualité et d’Amélioration composé d’enseignants, de parents et de personnel de cuisine, qui planifie et supervise régulièrement le programme alimentaire de l’établissement, ainsi que les activités éducatives associées.

L’école propose des menus qui privilégient les produits biologiques et les matières premières locales, c’est-à-dire celles produites dans l’environnement immédiat. Cela permet d’améliorer la fraîcheur et la qualité des produits, tout en minimisant l’impact environnemental généré par le transport et en soutenant les producteurs dans les zones rurales environnantes. Le projet dispose du conseil de Mensa Cívica, un projet européen qui promeut la restauration collective durable.

Ainsi, dans les menus programmés dans l’école au moins un ou deux des plats de chaque menu est durable, c’est-à-dire élaboré avec des produits écologiques et/ou de proximité. La base fondamentale de ce projet est la sélection des aliments, de sorte que les menus du centre sont faits avec des produits tels que l’huile d’olive extra du Bajo Aragón, des fruits de saison de différentes parties de la Communauté Autonome, des légumes de la Ribera del Ebro, des pâtes biologiques de la campagne de Belchite ou des œufs de Montañana. Ces produits sont inclus dans tous les menus de l’école, qu’il s’agisse de ceux de la Maternelle, du Primaire, du Secondaire, du Bachillerato ou de ceux du personnel.

Parallèlement au lancement de ce programme, l’école Juan de Lanuza est devenue la première école d’Aragon à entamer le processus d’obtention du label de qualité de restauration collective durable du mouvement Slow Food, similaire au certificat Kilomètre 0 qui distingue actuellement les restaurants.

Suivant les objectifs généraux de Slow Food, ce certificat encourage l’augmentation du pourcentage de produits locaux et biologiques dans les menus, la sensibilisation à la production agricole biologique à travers différents aliments et la promotion des habitudes d’alimentation saines, bonnes pour la santé et conscientes.